FAQ

Pourquoi stemy.me ?

Stemy est un des pseudos que j’utilise sur internet, je ne me rappelle plus de son origine. à l’époque où j’ai acheté le nom de domaine, stemy.me était le moins cher, c’est pour cette raison que la nationalité du domaine est le Monténégro

Que signifient libre, open source, décentralisé ?

Libre: dont la licence est plus permissive que celles traditionnellement utilisées. Les licences libres peuvent varier sur certains points, mais ont pour socle commun de permettre l’usage, le partage et la redistribution de ce dont elles font l’objet.

Open source: va très souvent de pair avec les licences libres, il s’agit d’applications dont le code source (la « recette de cuisine ») est librement accessible, modifiable et réutilisable dans d’autres projets. Dans les applications traditionnelles, le code source est dans un langage de programmation, tandis que dans les applications web, il contient principalement des fichiers PHP, invisibles à l’utilisateur et utilisé par le serveur pour générer du contenu.

Décentralisé: au lieu de se trouver dans un petit nombre d’endroits appartenant tous à la société qui les gère, les applications décentralisées se trouvent partout dans le monde et sont gérées dans des instances indépendantes les une des autres. Ainsi, par analogie, on peut dire que chaque personne qui installe une instance peertube a « son petit youtube personnel ».

Quels sont les enjeux du logiciel libre et de la décentralisation ?

Actuellement, le web est géré par un tout petit nombre des grosses sociétés, qui dans la pratique y imposent leur loi. Elles utilisent le business model du « si c’est gratuit, c’est toi le produit », en d’autres termes, elles revendent à prix d’or les données personnelles que nous laissons consciemment ou non à des régies publicitaires, qui s’en serviront pour mieux nous cibler.

Ces données sont aussi récoltées par des agences d’espionnage telles que la NSA afin de servir à des usages pas toujours éthiques, comme par exemple empêcher toute forme de désobéissance civile rendue nécessaire par des lois liberticides.

Pour remédier à cela, le meilleur moyen est de faire appel à des services situés dans le pays de notre choix (la législation locale pouvant être un facteur déterminant) et en fonction de la manière dont ils sont gérés et des règles qui y sont édictées. De plus, étant open source, il leur est difficile de récupérer des données personnelles sans que nous ne puissions savoir de quelle manière.

Enfin, ils sont un allié de choix contre les violences en ligne, car il est plus facile de gérer une petite instance de quelques milliers d’usagers qu’un service utilisé par des milliards de personnes, la preuve étant que les gros réseaux sociaux s’y sont cassés les dents.